CHÂTEAU GOMBAUDE-GUILLOT 2012

Nouveauté

BORDEAUX - AOP POMEROL - Rouge

Le nez est intensément parfumé et légèrement mentholé, les arômes de mûre et de framboise se mêlent à de subtiles notes de réglisse et de chocolat noir. La bouche est souple, la structure parfaite et les tanins d’une grande finesse. Une belle amplitude et beaucoup de gourmandise pour ce millésime charnu, parfumé, à la finale persistante.

Plus de détails

53,00 €TTC

En stock !

- +

En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 53 points de fidélité. Votre panier totalisera 53 points de fidélité pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 1,06 €.

Tous les vins de: Château Gombaude-Guillot

 
Plus de détails

Château Gombaude-Guillot, premier vin du domaine, est élaboré à partir d’un assemblage de Merlot et de Cabernet Sauvignon plantés sur un sol composé de graves glaciaires sur argiles. Le millésime 2012, malgré sa jeunesse, est joliment parfumé et charnu. Une belle amplitude au palais et des notes aromatiques intenses qui présagent un long potentiel de garde et une aptitude à développer des notes tertiaires complexes.

Nous conseillons de carafer le vin 1 heure avant le service, pour en apprécier tout le potentiel.

 
Caractéristiques
Couleur Rouge
Type Sec
Millésime 2012
Contenance 75 cl
Volume 13,5 %
Appellation Pomerol
Potentiel de garde 20 ans
Conseils de Service 17°C. Carafer 1h avant le service
Mode de culture Agriculture Biologique
Collage Non
Filtration Non
Remarque Rendement : 32 à 47 hl/ha. Fermentation en cuves béton. Elevage en barriques de chêne de l’Allier pendant 18 à 20 mois. La moitié des barriques ayant servi à l’élevage sont neuves, mais cette proportion varie également selon les millésimes.
 
Accorder ce vin

Encore sur la jeunesse, le millésime 2012 accompagnera parfaitement un cassoulet, un gésier confit ou des cous d’oies, car ces mets ont besoin de rondeur pour s’exprimer au mieux. Cette même rondeur est un atout pour raffiner un confit de canard, ou encore des rognons ou un foie de veau grillés ou poêlés : pour ce dernier, on veillera à déglacer le foie au vinaigre avec précaution, afin de ne pas détruire l’accord magnifique qu’il fait avec le vin.

Les amateurs de viande rouge seront ravis : les pomerols sont également les plus adaptés aux viandes cuites au barbecue. Le caractère grillé de la côte de bœuf ou de l’entrecôte fait un merveilleux accord avec le vin, surtout lorsque cette dernière est cuite aux sarments de vigne, selon la tradition régionale.

Menu