CLOS DE VOUGEOT GRAND CRU 2011 (Domaine d'Ardhuy)

Nouveauté

BOURGOGNE - AOP CLOS-DE-VOUGEOT GRAND CRU - Rouge

Sous sa robe couleur rouge velours, ce grand cru dissimule un nez complexe et intense de fruits rouges et noirs, de framboises confites, de caramel, de cannelle et de pivoine. La bouche enveloppe le palais de ces arômes fruités et offre des tanins aux grains fins et de grande qualité. Une prestation de haute-volée.

Plus de détails

95,20 €TTC

En stock !

- +

En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 95 points de fidélité. Votre panier totalisera 95 points de fidélité pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 1,90 €.

 
Plus de détails

le Clos de Vougeot est l’un des plus grands crus de Bourgogne, dont la fondation date de 1110. Les moines cisterciens firent de ce cru leur première réelle réussite viticole. Ils en étudièrent le microclimat, les conditions de croissance de la vigne, les variétés de pinot et les différents types de sol. La typicité du Clos de Vougeot ne repose pas sur une qualité dominante poussée jusqu’à un raffinement extrême, mais au fait que l’ensemble des qualités de son vin s’exprime à un niveau extraordinaire. Cela explique le statut privilégié de ce vignoble, neuf cents ans après sa création.

 
Caractéristiques
Couleur Rouge
Type Sec
Qualité Grand Cru
Millésime 2011
Contenance 75 cl
Cépages Pinot Noir (100%)
Volume 13,5 %
Appellation Clos de Vougeot Grand Cru
Potentiel de garde Plus de 20 ans.
Conseils de Service Servir à une température de 13°C. Dans sa jeunesse, carafer 2 h avant de servir.
Mode de culture En cours de conversion biodynamique
Remarque Elevage de 15 à 18 mois en fûts de chêne dont 50% de fûts neufs. Pas de collage
 
Accorder ce vin

Tout comme pour le Clos des Langres rouge, on offrira à ce vin aux arômes de fruits rouges une côte de bœuf grillée ou un canard rôti bien croustillant. On évitera les aliments braisés ou en sauce dont la richesse de structure pourrait créer une rupture avec la fraîcheur et la finesse du vin. Malgré ses arômes de fruits, ce grand seigneur supporte mal les cerises, les épices, les agrumes, ou les légumes verts, que les notes végétales ont tendance à agresser. Pommes de terre, navets du printemps, oignons ou échalotes lui conviennent très bien, a contrario.

En vieillissant, il offre des bouquets plus compotés et chauds, et un goût un peu plus animal. C’est alors qu’il s’exprime pleinement sur un gibier à plume – faisan, perdreau, ou bécasse.

Menu