VIN JAUNE CHÂTEAU-CHALON 2006 (Domaine Désiré Petit)

Nouveauté

JURA - AOP CHÂTEAU-CHALON - Blanc

Bien gardé à l’abri des regards dans sa bouteille clavelin, ce vin aux reflets d’or dévoile des arômes riches et puissants de noix, de fleurs blanches et de curry. Quelques notes discrètes d’écorce d’agrume séchée se détectent en finale. Un vin vif et puissant à la fois, complexe et subtil, qui nous transporte immédiatement dans le Jura, avec son climat rude et ses villages en pierre…

Plus de détails

46,00 €TTC

En stock !
Attention : dernières bouteilles disponibles !

- +

En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 46 points de fidélité. Votre panier totalisera 46 points de fidélité pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,92 €.

 
Plus de détails

L’appellation Château-Chalon est strictement réservée au vin Jaune. Située au centre des vignobles, la ville de Château-Chalon est le cœur historique de production du vin jaune puisque cité et vignoble furent fondés dès le Vème siècle par les Dames Abbesses. Un seul et unique cépage est autorisé à donner naissance au vin Jaune : le savagnin.

Le mode d’élaboration de ce vin consiste en une lente fermentation des raisins suivie d’un vieillissement en fût de chêne pendant une durée minimum de 6 ans, sans soutirage ni ouillage (l’ouillage est une technique utilisée sur la quasi totalité des vins de France et qui consiste à rajouter un peu de vin jeune dans le tonneau au fur et à mesure que le vin en cours d’élevage s’évapore). Un voile de levure se développe alors en surface et préserve le vin de l’oxydation.

 
Caractéristiques
Couleur Blanc
Type Sec
Millésime 2006
Contenance 62 cl
Cépages Savagnin 100%
Volume 14,5 %
Appellation Appellation Château-Chalon Contrôlée
Potentiel de garde De 20 à 50 ans
Conseils de Service Servir à une température de 14-16°. Déboucher 24h à l'avance.
Mode de culture Culture Raisonnée
 
Accorder ce vin

Pour découvrir puis apprécier ce vin à la belle couleur or, il est nécessaire de créer un environnement favorable à sa dégustation, en suivant tout simplement les conseils des Jurassiens qui le recommandent, à juste titre, avec un très vieux comté ou un vieux beaufort, accompagné d’un morceau de lard, de quelques noix fraîches et du pain. L’accord est vraiment délectable et fonctionne à merveille. Une combinaison que l’on apprécie en hiver, à côté d’un bon feu de cheminée. Mais il mérite beaucoup mieux : il réalise des accords somptueux avec des morilles revenues dans un peu de beurre. Ce vin aime tout ce qui est onctueux et velouté. C’est le seul qui permette de réaliser des sauces extraordinaires, en les imprégnant de son goût si particulier. On le cuisinera ainsi avec des crustacés, des écrevisses, des faisans, des volailles et bien sûr avec le coq au vin Jaune, le grand plat régional de son terroir.

Menu